Projets complétés

Consultez ici nos projets complétés dans les dernières années.
Pour toutes questions ou demandes d’information, n’hésitez pas à nous joindre.

Projets complétés
Gestion, conservation et diversification

Documentation des connaissances traditionnelles Mi’gmaq et Malécites concernant les espèces en péril de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent

Description du projet

2014-2015

Cette étude visait à documenter la présence historique des espèces en péril, leurs habitats essentiels, la variation des populations et leur abondance, ainsi que leur importance auprès des cultures micmaques et malécites. Il a également été demandé aux participants de faire part de leurs recommandations en matière de gestion pour la conservation de ces espèces et de leurs habitats. L’étude et les renseignements recueillis seront utiles à la conservation, à la gestion et au rétablissement de ces espèces dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent.

Documentation des connaissances traditionnelles Mi’gmaq et Malécites sur l’aire marine protégée du banc des Américains

Description du projet

2015-2016

Cette étude avait pour objectifs de documenter les connaissances écologiques traditionnelles Mi’gmaq et Malécite concernant le site d’intérêt proposé pour la création de l’aire marine protégée du Banc des Américains. La portée des questions inclue les utilisations passées et actuelles de l’aire d’étude par les Mi’gmaq et Malécites, ainsi que les recommandations liées à la gestion de ce site.

Caractérisation de l’habitat et de la présence de bar rayé (Morone saxatilis) juvénile le long du littoral sud gaspésien.

Description du projet

2016-2018

Le principal objectif de cette étude était de déterminer s’il y a présence de bars rayés juvéniles le long de la côte sud gaspésienne et de caractériser leur habitat. Le projet visaitégalement à augmenter la capacité des nations mi’gmaques de Gespeg et de Gesgapegiag à acquérir des données scientifiques sur la faune aquatique côtière et sur l’habitat dubar rayé,ainsi qu’à  contribuer  au rétablissement  de lapopulation du sud  du  golfe et à la protection  de  son habitat.  Ultimement, la réalisation de ce projet servira également à améliorerla compréhension de l’utilisation du littoral gaspésien parle bar rayé du sud du golfe, en plus d’acquérir des données qui pourront contribuer à évaluer les interactions  possibles  entre  la  population de  bar  rayé  et  les  salmonidés  indigènes  en Gaspésie. Par ailleurs,  cette étude permettra aussi de caractériser la présence et l’abondance relative d’autres  espèces à statut précaire.

Pêche expérimentale au buccin pour la communauté de Gesgapegiag

Description du projet

2013-2014

À la demande de la communauté micmaque de Gesgapegiag, l’AGHAMM a mis sur pied, entre l’automne de 2013 et de 2014, trois campagnes de pêche exploratoire au buccin entre New Richmond et Bonaventure. L’objectif principal du projet était de vérifier l’abondance du buccin dans l’ouest de la zone 14. De plus, ce projet avait comme objectifs de:

  1. Trouver le modèle approprié de casier à buccin pour l’ouest de la zone 14;
  2. Aider la communauté de Gesgapegiag dans la prise de décision quant à la pertinence d’organiser une pêche commerciale récurrente au buccin;
  3. Connaître les espèces associées à cette pêche et de recommander des travaux d’amélioration de la sélectivité de l’engin de pêche, s’il y a lieu.

Les deux premières campagnes ont révélé qu’il serait plus pratique pour les pêcheurs de ce secteur d’utiliser des casiers individuels de grande taille (42 pouces de diamètre), semblables à ceux qu’ils utilisent pour la pêche au crabe commun. Une troisième campagne a été menée entre le 2 et le 30 septembre 2014 avec 75 casiers individuels conçus pour le projet. Lors de cette période, 112 kg de buccin, pour plus de 350 kg de prises accessoires (majoritairement du crabe commun) ont été capturés. La capture la plus importante a été de 39 kg de buccin, à six miles nautiques du quai de Bonaventure, ce qui requiert environ 60 minutes de navigation pour s’y rendre. À la lumière de ces résultats, il a été conclu que la pêche au buccin dans la portion ouest de la Baie des Chaleurs n’était pas une activité commercialement viable pour la communauté de Gesgapegiag.

 

Projets complétés
Autres

Formation sur la manutention et la transformation du phoque

Description du projet

2019

L’AGHAMM a participé à l’organisation d’une formation sur la manutention et la transformation du phoque. Cette activité a été initiée par le Comité sectoriel de main-d’œuvre des pêches maritimes (CSMOPM) et elle s’adressait aux chasseurs et chasseuses intéressés à se lancer dans la chasse commerciale du phoque, dans le but d’approvisionner les marchés de la viande, des peaux et de l’huile. Une formation a été offerte dans chacune de nos communautés au cours de la semaine du 11 novembre 2019.

Souper-découverte sur le phoque à Gesgapegiag

Description du projet

2014

Le 22 septembre 2014, l’AGHAMM a organisé cet événement pour sensibiliser tous les membres de la communauté de Walastoqiyik Wahsipekuk, Gespeg et Gesgapegiag aux phoques et à leurs divers usages. L’événement a débuté par une dégustation de viande de phoque (saucisses, hamburgers, rillettes et terrines), une animation et des prix.