• glacier
  • mer
  • rocher
  • anticostie
  • riv bois
  • pecheur quai

COMMUNAUTÉS MEMBRES

 
 
 

Mi’gmaqs de Gespeg

Site de la Nation Micmac de Gespeg : www.gespeg.ca

Le peuple mi'gmaq occupe le territoire di Mi'gma'gi, incluant les Maritimes et la péninsule gaspésienne, depuis plusieurs milliers d'années. Traditionnellement, les Mi'gmaqs vivaient de façon semi-nomade, dépendant principalement de la pêche durant la saison estivale et du gibier durant l'hiver. Entre autres, les Mi'gmaqs étaient réputés pour leur adaptation aux activités liées à la pêche hauturière; ils auraient notamment développé l'art de construire des embarcations destinées à ce genre de pêche. La pêche au saumon fait également partie intégrante de la culture mi'gmaque.

Selon les sources disponibles, c'est au cours du XVIe siècle que les Mi'gmaqs s'installent en permanence dans la baie de Gaspé. Vers 1675, dans leur village de Gespeg, signifiant « le bout de la terre », ils entretiennent depuis quelques décennies des liens avec des pêcheurs européens. Bien que de nouveaux produits et des influences étrangères aient fait leur apparition, les Mi'gmaqs conservent néanmoins leurs valeurs et leur mode de vie traditionnels et vivent en étroite relation avec la nature qui les entoure (source : www.gespeg.ca).

De nos jours, les pêcheurs mi'gmaqs de Gespeg sont impliqués dans la pêche commerciale, notamment de la crevette nordique, du crabe des neiges, et de certaines espèces de poissons de fond.